Se préparer pour un entretien téléphonique

Découvre tous nos meilleurs conseils pour bien se préparer à un entretien téléphonique. ✓ Exemples de question, qui doit appeler, etc.

Certains recruteurs privilégient l’entretien téléphonique afin d’effectuer une pré-sélection des candidats. D’autres ont recours à l’entretien téléphonique pour des raisons pratiques.

En tant que candidat à l’embauche, il ne faut pas prendre ce rendez-vous à la légère. Il faut même y être correctement préparé. L’entretien d’embauche téléphonique est tout aussi important que l’entretien classique.

Commençons par le plus important, les questions !

Exemple de question lors d’un entretien téléphonique

Pour te préparer en cas d’entretien d’embauche téléphonique, voici les questions qui sont les plus fréquemment posées aux candidats à l’embauche.

Tu peux donc les reprendre une à une et t’entraîner à y répondre avant de recevoir l’appel du recruteur.

  • « Quelles sont vos dates de disponibilité ? »
  • « Pourquoi avoir candidaté sur ce poste ? »
  • « Pourquoi avoir choisi notre entreprise ? »
  • « En quoi consiste votre emploi actuel ? » ou « En quoi consistait votre dernier emploi ? »
  • « Quel est votre salaire actuellement ? »
  • « Quel est votre niveau d’anglais ? »

Attention à la dernière question ! En répondant par l’affirmative, on prend le risque que l’entretien se poursuive en anglais.

Voir aussi : Les 20 questions les plus fréquentes dans un entretien d’embauche

Comment se préparer pour un entretien téléphonique

Un entretien téléphonique se prépare tout autant qu’un face à face.

Et, au cours de ce rendez-vous, certaines étapes sont des passages obligés.

C’est par exemple le cas de :

  • la présentation du candidat,
  • les motivations pour le poste,
  • les aspirations professionnelles,
  • les questions sur l’entreprise,
  • les perspectives d’évolution à moyen et long terme,
  • les qualités du candidat,
  • les disponibilités…

Anticiper les réponses

Comme pour un entretien d’embauche en tête-à-tête, il faut donc anticiper en prévoyant les réponses que l’on va apporter à toutes ces questions.

Le candidat doit être capable de revenir sur ses expériences professionnelles les plus significatives et sur les éléments les plus importants de son parcours.

Il faut analyser ses propres défauts et qualités personnels et professionnels.

Lire aussi : Exemples de défauts et qualités pour une entretien

Il demeure également essentiel de se renseigner sur l’entreprise dans laquelle on postule, ainsi que sur le poste pour lequel on a envoyé son CV et sa lettre de motivation.

Et il faut tenir compte de la durée de l’entretien téléphonique.

En général, ce genre d’entretien est assez court. En moyenne, 15 minutes suffisent au recruteur pour se faire un avis sur le candidat qu’il a au téléphone.

Par conséquent, les réponses doivent impérativement être brèves, mais néanmoins précises.

Qui doit appeler

Si cette question vous vient au moment à l’heure même du rendez-vous, il est déjà trop tard… Ton niveau de stress risque de vite augmenter, tu vas te retrouver dans une position génante en ailleurs crainte d’appeler pour ne pas déranger ou pire encore tu te rends compte que tu n’as aucun numéro auquel appelé.

Anticipe donc cette question. Si la personne chargé du recrutement ne t’a rien dit à ce sujet, n’hésite pas à lui poser la question ouvertement. Cela démontrera un certain profesionnalisme de ta part.

Où passer l’entretien d’embauche téléphonique

Un entretien d’embauche par téléphone ne peut pas se dérouler n’importe où. Il est primordial de réunir des conditions optimales pour un rendez-vous professionnel. Et, bien que l’on soit au téléphone, il faut simuler l’environnement de travail, afin de réussir à se mettre en condition.

On évite donc de répondre aux questions du recruteur affalé dans son canapé devant la télévision ou en se baladant dans les allées du marché.

En revanche, afin de se mettre dans des conditions idéales pour effectuer un entretien téléphonique, on peut s’asseoir sur une chaise, dans une pièce calme. Si tu disposes d’un bureau, n’hésite pas à t’y installer.

En outre, il faut être pleinement disponible pour l’interlocuteur, comme on le serait lors d’une véritable entrevue.

Donc on éteint les télévisions, les écrans d’ordinateur et les tablettes. Et on éloigne les enfants, les bébés et les animaux de compagnie. Ces derniers pourraient nous distraire ou déranger la conversation.

N’oublie pas d’avoir sous les yeux ces 2 éléments lors de l’entretien téléphonique :

  • la fiche du poste (version imprimée ou sur écran)
  • ton Curriculum Vitae

Si on t’appelle à l’improviste et que les conditions optimales ne sont pas réunies, n’hésite pas à signaler que tu n’es pas disponible. Dans ce cas, propose un autre moment pour réaliser l’entretien.

Le but est de te mettre dans les meilleures conditions possibles afin de répondre aux questions du recruteur dans l’apaisement.

Être à l’heure pour son entretien téléphonique

De la même manière que pour un entretien d’embauche en face-à-face, le candidat doit être ponctuel pour son entretien téléphonique. La ponctualité a une grande importance en temps normal.

Mais, si le CV mentionne que le candidat est un individu ponctuel, organisé, ou si le job requiert de telles qualités, il s’avère absolument indispensable d’être à l’heure pour son entretien d’embauche. Et ce, que le rendez-vous ait lieu en direct ou par téléphone.

Par ailleurs, en répondant en temps et en heure au recruteur, ce dernier ne pourra pas tomber sur un répondeur dont le message d’accueil pourrait être peu professionnel…

entretien téléphonique recrutement

Au cours de l’entretien d’embauche téléphonique

La nécessité de bien s’exprimer

Au téléphone, on n’a pas accès au langage corporel. On ne peut pas non plus lire sur les lèvres de l’interlocuteur en cas de doute ou d’incompréhension.

Les propos des protagonistes doivent donc être clairement énoncés, sans ambiguïté.

En l’occurrence, il est possible (et même recommandé) de travailler sur son expression orale avant un entretien téléphonique.

Pour ce faire, on s’entraîne à bien articuler. De plus, on apprend à adopter le bon débit de parole.

Montrer que l’on est intéressé et motivé

L’entretien téléphonique reste, malgré tout, un processus informel. Pendant cette conversation, le candidat peut donc poser des questions au recruteur. D’ailleurs, cette démarche est plutôt bien perçue par les individus chargés de recrutement. En effet, cela montre que le postulant a préparé son entretien.

Si le candidat pose des questions cohérentes sur le poste, cela démontre également qu’il s’est renseigné sur l’emploi offert et sur l’entreprise.

Au téléphone, l’aspect « conversation », « échange » est très important pour exprimer son intérêt. Il faut donc réagir de façon appropriée et entrer dans une forme de dialogue avec l’interlocuteur.

Toutefois, on ne coupe jamais la parole au recruteur. De plus, on garde un ton professionnel en toutes circonstances.

Enfin, à la fin de l’appel, on peut demander davantage d’informations sur le processus de recrutement et sur les délais avant d’être recontacté. Comme on le ferait pour clore un véritable entretien.

Voir aussi : Comment préparer un entretien d’embauche

Modèles de CV Gratuit à Télécharger