Reconversion professionnelle à 50 ans : possible ou non ?

Dans quels cas une reconversion professionnelle à 50 ans est-elle possible ? Découvrez les meilleurs conseils et astuces pour réaliser son rêve de reconversion : enseignant, informatique, psychologue...

Une reconversion professionnelle est-elle possible à 50 ans ? Cette question revient souvent. 50 ans est un âge crucial où beaucoup se demandent s’ils devraient se former à une nouvelle profession. C’est le cas si vous avez atteint un pic dans votre carrière professionnelle ou si vous voulez réaliser un rêve d’enfant.

On vous dévoile si cela est possible et nos meilleurs conseils.

La reconversion professionnelle à 50 ans, est-ce possible ?

Il est légitime de se poser la question de la faisabilité d’une reconversion professionnelle à 50 ans. À cet âge, beaucoup de personnes pensent à la retraite et envisagent une fin de carrière plutôt qu’un changement de cap. Une reconversion professionnelle est tout de même possible. Cela demande seulement certains prérequis.

Dépasser les préjugés sur la reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle « tardive » n’est jamais simple. De nombreuses barrières, conscientes ou non, pourraient vous empêcher d’aller au bout de votre désir profond.

Il se peut que certaines personnes vous découragent en établissant que votre rêve n’est pas réalisable. Il est vrai qu’une reconversion professionnelle est un risque à prendre. Pour y arriver, vous devrez peut-être suivre une formation chronophage ou mettre une partie de votre retraite de côté. Enfin, vous courrez le risque de ne pas apprécier votre nouveau métier autant que vous l’auriez cru.

Pas question de se laisser pas décourager pour autant : si votre volonté de reconversion est forte, vous dépasserez les préjugés et les obstacles qui se mettront sur votre chemin.

Voir le positif

Afin de faire face aux préjugés, armez-vous d’optimisme. Malgré les obstacles, n’y-a-til pas quelque chose d’excitant à changer de quotidien à 50 ans ? En plus de ça, vous disposez à cet âge de nombreux atouts. Pour prendre de bonnes décisions et mener à bien votre reconversion, vous pouvez vous appuyer sur :

  • L’expérience. Avoir 50 ans, c’est avoir une grande connaissance de soi et du monde qui nous entoure.
  • La maturité. Si vos décisions étaient plus impulsives dans votre jeunesse, elles sont à présent sûrement plus réfléchies et en accord avec ce que vous êtes.
  • La compétence. Avec l’expérience professionnelle, vous avez sans doute acquis des compétences aussi nombreuses que diverses.
  • Une situation personnelle stable. Dans la vaste majorité des cas, les personnes de 50 ans n’ont plus d’enfant à charge – ou des enfants relativement âgés – et sont sédentaires. Ils ou elles ont plus de temps à consacrer à leur carrière.  

Finalement, ne laissez pas les idées reçues, les autres ou votre inconscient vous faire dire que vous n’y arriverez pas. Si vous choisissez de vous reconvertir pour les bonnes raisons, et que cette décision est ferme, vous y parviendrez.

Modèles de lettre de démission à télécharger gratuitement

Faire de votre rêve de reconversion une réalité 

reussir-reconversion-professionnelle-tardive

Une reconversion professionnelle à 50 ans est donc possible, mais à quel prix ? Que vous souhaitiez vous reconvertir en psychologue, informaticien ou enseignant, nous vous déroulons les étapes essentielles pour une reconversion professionnelle réussie.

1. La décision de reconversion professionnelle

La première étape avant de vous lancer dans une reconversion professionnelle est de savoir si vous le voulez vraiment. Afin de savoir si votre volonté de reconversion est un désir profond, posez-vous les questions suivantes :

  • Ai-je réellement envie de me lancer dans ce nouveau projet ?
  • Si vous, pourquoi je souhaite le faire ?
  • Depuis combien de temps ce changement de carrière est-il dans ma tête ?
  • Cette envie de changement s’apparente-elle à un caprice ?
  • Vais-je me lasser de cette nouvelle carrière ?

En effet, vous aurez besoin de beaucoup de courage et de volonté pour arriver à vos fins : c’est pourquoi il est essentiel que votre envie ne soit pas superficielle.

Posez-vous pendant une ou deux heures afin de mettre les réponses sur papier. En écrivant, vous initiez un dialogue avec vous-même et avez plus de chances de trouver les réponses à vos questions.

Voir aussi :
Comment démissionner d’un CDI ?
Faire appel à un coach professionnel

2. La question de la possibilité

Dans un deuxième temps, posez-vous la question de l’exécutabilité : si vous souhaitez vous reconvertir comme professionnel du patinage artistique, cela sera par exemple particulièrement difficile. De même, devenir médecin demandera de longues années d’études supplémentaires. Cet investissement est considérable, et il faut que vous en soyez conscient.

3. L’organisation autour de la reconversion

Une fois la décision prise, préparez votre plan d’attaque. Faites-vous un planning avec les phases nécessaires à votre réussite. Identifiez très clairement dans quelle branche vous souhaitez vous insérer et/ou quel métier vous souhaitez exercer. Faites un bilan de vos compétences et de ce que vous pouvez apporter, et faites un bilan des compétences manquantes. Vous pourriez avoir besoin de formations par exemple ou d’années d’études en plus. Enfin, faites un rétro planning afin de visualiser dans combien de temps vous pourriez exercer votre métier de rêve.

Une reconversion professionnelle à 50 ans est donc tout à fait possible si votre rêve est assez fort pour dépasser les préjugés. Bien sûr, cela demande de l’organisation et une réelle volonté. Toutefois, la carrière à la clef pourrait répondre à toutes vos attentes !

La démission pour une reconversion professionnelle étape par étape

Modèles de CV Gratuit à Télécharger