Les 20 Questions les Plus Fréquentes dans un Entretien d’Embauche

Découvre les 20 questions les plus fréquentes lors d'un entretien d'embauche. Tous nos meilleurs conseils pour bien y répondre, plus quelques exemples de réponses !

L’entretien d’embauche est un moment clé pour accéder au poste rêvé. Alors, pour ne pas rater le coche, mieux vaut bien s’y préparer. Pour bien se préparer, rien de tel que de connaître le type de question qui pourraient être posées. Anticiper les questions de l’entretien d’embauche permet de pouvoir préparer ses réponses en amont.

Et pour t’aider, voici les 20 questions les plus fréquentes lors d’un entretien d’embauche… Et des conseils pour bien y répondre, ainsi que certains exemples de réponses !

1. Dites-nous tout sur vous

Bien évidemment, il ne faut pas prendre cette question au pied de la lettre et se livrer corps et âme à l’interlocuteur. Pour répondre à cette question on synthétise notre parcours en ne choisissant que les moments les plus importants.

On sélectionne notamment les temps forts de notre carrière et de notre formation qui sont directement en lien avec le poste convoité.

2. Que savez-vous de notre entreprise ?

Cette question est une sorte de test pour vérifier si le candidat s’est, ou non, intéressé à la société.

Durant la préparation à l’entretien d’embauche, n’oublie pas de bien te renseigner sur le poste mais également sur l’entreprise, sur ses principes, sur ses produits s’il s’agit d’une société commerciale, sur son fonctionnement, etc.

Lire aussi: Comment bien préparer un entretien d’embauche

3. Pourquoi vouloir quitter votre poste actuel ?

C’est LA question incontournable si le candidat est déjà en poste dans une autre société au moment de l’entretien.

Si on te pose cette question lors de l’entretien, il vaut mieux évoquer tes envies d’évolution de carrière ou de changement. Ne dénigre jamais tes collaborateurs et garde sous silence un éventuel conflit avec ton patron.

4. Pourquoi avoir choisi de candidater sur ce poste en particulier ?

Le but de cette question est de tester les motivations du candidat.

En outre, avec cette interrogation, le recruteur s’assure que le postulant connaisse les tenants et aboutissants de l’emploi sur lequel il candidate.

Dans la réponse, le candidat doit donc fournir des arguments pour justifier en quoi le poste correspond à ses compétences et à ses aspirations professionnelles.

Exemple de réponse

« Je suis passionné par les sciences et je suis tout à fait capable de travailler de façon autonome. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait lors de la rédaction de ma thèse. Et étant donné que j’ai besoin de passer du temps en extérieur et que j’aime la nature, ce poste de géologue me semble parfait pour moi. »

5. Que pourraient dire vos proches de vous ?

En répondant à cette question, le candidat doit montrer qu’il est humble, modeste et qu’il sait prendre du recul sur lui-même.

Il ne faut donc pas en faire trop tout en se mettant en avant.

Exemple de réponse

« Mes proches savent que je suis quelqu’un de loyal et de fidèle » ou « Mes collègues et mes supérieurs savent qu’ils peuvent toujours compter sur moi »

6. Qu’est-ce qui peut vous motiver à venir travailler chaque matin ?

Ce peut être le fait de  :

  • retrouver des collègues,
  • consacrer du temps à sa passion (si on est artiste, par exemple),
  • rester dans une démarche d’apprentissage permanent,
  • découvrir de nouvelles choses (pour les scientifiques et les chercheurs),
  • gagner de l’argent…

7. Quel manager êtes-vous ?

En posant cette question, le recruteur veut savoir si tu joues plutôt collectif ou solitaire.

Il veut aussi savoir si tu es quelqu’un d’autoritaire ou de diplomate, si tu es plutôt compréhensif ou sans pitié. Sois honnête en répondant à cette question, tout en tempérant ton propos.

Exemple de réponse

« Je reconnais que je peux être parfois trop autoritaire en tant que manager. Néanmoins, mon seul but est de motiver mes troupes. Et je suis capable de prendre le temps de discuter avec mes collaborateurs quand c’est nécessaire. »

8. Quels sont vos points forts ?

Même si le recruteur ne précise pas que 3 qualités lui suffisent, ne cite pas plus de trois points forts.

Et choisis ces points forts en fonction du poste que tu convoites.

Par exemple, si tu postules comme responsable des relations publiques, tu peux dire que tu as un bon contact avec les gens, que tu es dynamique et enthousiaste.

Voir nos exemples de qualité et défaut pour un entretien d’embauche

9. Quels sont vos points faibles ?

Comme pour les qualités, on évite de citer plus de 3 défauts.

En tant que responsable des relations publiques, on peut citer par exemple, l’impatience, l’entêtement et un côté trop bavard.

10. Comment voyez-vous votre vie d’ici 5 ans ?

Cette question fait partie des questions pièges.

En effet, il faut se projeter au sein de l’entreprise tout en restant réaliste par rapport à ses compétences, ses expériences, son niveau de diplôme et l’état du marché de l’emploi.

Il faut montrer son ambition sans effrayer le recruteur.

11. Pourquoi vous choisir, vous ?

Pour répondre à cette question, tu peux évoquer tes qualités.

Cependant, il faut également fournir des arguments objectifs démontrant pourquoi tu serais mieux qu’un autre sur ce poste.

On peut répondre en expliquant que l’on est très motivé et que, par conséquent, on déploiera les efforts nécessaires pour mener à bien l’ensemble des missions.

On peut également mettre l’accent sur des caractéristiques particulières :

  • la maîtrise d’un logiciel spécifique,
  • la pratique d’une langue étrangère,
  • les expériences dans le domaine…

Ces qualités doivent correspondre avec les compétences de ton CV.

questions-frequentes-entretien-type

12. Avec un tel profil, comment se fait-il que vous ayez été au chômage si longtemps ?

Ne te laisse pas déstabiliser !

Argumente en insistant sur tout ce que tu as fait durant cette période sans emploi :

  • les candidatures que tu as envoyées,
  • les formations auxquelles tu as participé,
  • les activités extra-professionnelles que tu as menées,
  • les voyages que tu as pu faire,
  • les associations auxquelles tu as offert ton temps libre…

13. Quelles sont vos priorités dans la vie ?

Il ne s’agit pas de faire croire que le travail est ce qui compte le plus dans ta vie.

Tu peux, par exemple, expliquer que tu cherches le juste équilibre entre ta carrière, ta vie de famille et tes loisirs.

14. Comment voyez-vous le poste ?

D’une part, il faut être parfaitement renseigné sur le poste en question pour répondre correctement. D’autre part, il faut se montrer capable de se projeter.

Par exemple, pour un poste de sage-femme, on peut mettre l’accent sur l’assistance aux personnes, sur l’aspect paramédical et la disponibilité nécessaire.

Et on peut compléter en disant que, soi-même, on a à cœur d’aider les autres et de dialoguer avec les patientes et les familles.

15. Un bon manager pour vous, c’est quoi ?

Avec cette question, le recruteur cherche à analyser la compatibilité du candidat avec son (ou ses) futur(s) chef(s).

Rien ne sert d’enrober son propos quand on répond à ce genre de question.

Il faut répondre honnêtement, en disant si l’on préfère, par exemple, un manager qui délègue ou un supérieur paternaliste.

16. Dans combien de temps pouvez-vous être disponible pour le poste ?

Le recruteur veut simplement savoir s’il y a un délai avant que tu ne puisses prendre tes fonctions.

Si tu es déjà en poste ailleurs, il faut donc te renseigner, avant l’entretien d’embauche, sur la période de préavis avant de donner ta démission.

17. Quelle est votre rémunération actuellement ?

Pas de piège avec cette question.

Ton interlocuteur veut juste savoir si ton niveau de salaire correspond à celui qu’il peut te proposer.

18. Quelles sont vos prétentions en termes de salaire pour ce poste ?

Avec cette question, le recruteur veut savoir si tu as des attentes au niveau de la rémunération.

Lire aussi: Le salaire moyen en France en 2019

19. Avez-vous déjà subi des revers ?

En entretien d’embauche, il faut savoir parler de ses échecs et montrer en quoi ils ont été constructifs.

Il peut s’agir d’une critique faite dans le milieu professionnel, d’un événement marquant ou d’un projet avorté.

Dans tous les cas, il faut être sincère et montrer que l’on a pris du recul par rapport à tout ça.

20. Avez-vous des questions ?

Il faut se préparer à cette question qui est systématiquement posée en entretien d’embauche.

Les interrogations peuvent porter sur :

  • les perspectives d’évolution de carrière à long terme,
  • les transformations de l’entreprise,
  • le processus de recrutement,
  • le nombre de personnes dans l’équipe…

Maintenant que tu connais les questions types poser lors d’un entretien d’embauche, prépare dès maintenant tes réponses !

Lire aussi: Top 10 des questions lors d’un entretien d’embauche + réponses

16 - 4.9

Modèles de CV Gratuit à Télécharger