L’expérience professionnelle dans un CV : que mettre ?

Découvre que mettre dans la partie Expérience professionnelle de ton CV. Exemples et astuces pour décrire ton expérience profesionnelle et se démarquer des autres candidats.

S’il y a bien une rubrique qui demeure incontournable sur tout CV, c’est l’expérience professionnelle. Que l’on postule pour un CDI, pour un CDD ou pour un job étudiant, le recruteur veut forcément connaître nos antécédents en matière d’emploi.

Entre les dates, les durées, les postes occupés et les entreprises qui nous ont embauchés, comment résumer son parcours professionnel ? Et comment décrire l’expérience professionnelle dans son CV ?

Quels éléments entrent en compte dans l’expérience professionnelle

L’expérience professionnelle, ce ne sont pas seulement les emplois pour lesquels on a signé un contrat. Sont aussi considérées comme des expériences professionnelles :

  • les formations que l’on a organisées dans le cadre du travail.
  • les interventions dans des conférences, débats, colloques et autres séminaires.

En bref, toutes les missions qui t’ont été confiées durant ton parcours professionnel doivent figurer dans ton CV.

Cependant, pour les candidats qui ont déjà une longue expérience, il convient de faire le tri entre tous les postes occupés.

Étant donné que le CV doit tenir sur une page recto, il est important de n’y mentionner que l’essentiel. C’est-à-dire les expériences les plus significatives, les plus récentes et celles qui correspondent le mieux au poste convoité.

Par exemple, quand on postule en tant que responsable des ressources humaines et que l’on détient déjà une grande expérience dans ce secteur, il n’est pas nécessaire de mentionner que l’on a été vendeur ou serveur durant un été.

Exemple de présentation de l’expérience professionnelle sur un CV

Sur un CV, l’expérience professionnelle occupe systématiquement une rubrique entière. On introduit cette catégorie avec un titre en gros caractères :

« EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES »

Sous ce titre, on peut lister les emplois occupés du plus récent au plus ancien.

Pour plus de facilité à la lecture, on recommande d’utiliser une liste à puces ou des alinéas.

Il est aussi conseillé de laisser un espace entre chaque expérience. Le but est d’avoir un bloc par expérience professionnelle.

La durée

Lorsque l’on présente son expérience professionnelle dans son CV, on commence généralement par les dates.

Par exemple :

  • janv. 1995 – sept. 2001,
  • de janv.1995 à sept.2001,
  • 1995 – 2001,
  • 01/1995 – 09/2001.
  • 05/19 – actuellement

L’emploi et l’entreprise

A la suite de la période, on indique le poste occupé, suivi du nom de l’entreprise dans laquelle on a travaillé et la ville.

Par exemple :

  • Chargé d’études statistiques – L’Oréal | Paris
  • Responsable des ressources humaines – Auchan | Lyon
  • Chargé de mission en relations publiques – Pernod Ricard | Marseille
  • Assistante de direction – Danone | Bordeaux
  • Vendeur – BMW | Lille
  • Pharmacien – Pharma Paris 12ème | Paris
  • Boucher – Chez Boris | Toulouse
  • Coiffeur…

Le résumé des activités

Si l’on dispose d’assez de place sur le CV, on complète chaque bloc par un résumé des missions accomplies et des projets menés.

Tes missions menées à bien et objectifs remplis sont importants. Cite-les !

Écrire un CV sans expérience professionnelle

Dans un CV étudiant (ou pour rédiger tout CV sans expérience professionnelle), on tient compte des jobs d’été, des stages.

On précise alors « Stage » ou « Job d’été » devant l’intitulé du poste et au-dessus du nom de l’entreprise.

Par exemple :

  • Stage: Journaliste
  • Stage: Assistante de gestion
  • Stage: Aide cuisinier
  • Job d’été: Secrétaire
  • Job d’été: Serveur
  • Job d’été saisonnier…

On peut aussi mettre en avant l’entreprise plutôt que la fonction occupée.

Après la date, on cite donc la société dans laquelle on a travaillé. Puis on insère une ligne mentionnant « Stage » et le titre du poste.

Par exemple :

juin 1995-sept.1995 : Société Durand & Co.
Stage Assistant de direction

juin 1995 – sept. 1995 : Société Durand & Co.
Stage: Assistant de direction

En outre, il est important de développer un bref paragraphe sur les compétences acquises et les projets réalisés afin de préciser ces expériences professionnelles.

Premiers pas dans la vie active : comment résumer son expérience professionnelle ?

Lorsque les candidats sont des débutants, les recruteurs s’intéressent davantage à la formation, au cursus scolaire et aux diplômes reçus qu’aux expériences professionnelles.

La plupart du temps, le parcours professionnel des jeunes qui entrent dans la vie active se résume à quelques jobs d’été, des boulots étudiants et des stages. Ces expériences doivent donc figurer après le niveau d’études et les qualifications.

Quelle rubrique mettre en premier : Expérience Professionnelle ou Formation

La rubrique « Expérience professionnelle » prend place, au choix, avant ou après la formation.

En fait, l’ordre d’apparition de chaque rubrique sur le CV dépend de ce que l’on souhaite mettre en avant. Cela dépend aussi de l’ancienneté de chaque événement.

En effet, pour ce type de public, les diplômes sont souvent anciens. Parfois même, les formations suivies n’existent plus ou elles ont été modifiées.

Donc, dans ce cas, le parcours pro et les postes occupés récemment ont plus de valeur aux yeux des recruteurs que les diplômes obtenus.

En revanche, lorsque l’expérience professionnelle est jugée insuffisante, voire inexistante, il vaut mieux présenter sa formation en premier.

Les études doivent aussi apparaître devant l’expérience si celle-ci n’est pas significative par rapport au poste convoité.

En ordre général, si les diplômes obtenus sont récents et s’ils correspondent à la fiche du poste pour lequel on candidate, il s’avère judicieux de les mettre en avant.

Pourquoi est-ce si important de faire part de son parcours professionnel

Obligatoire sur le CV, la rubrique « Expérience professionnelle » permet aux recruteurs de mieux cerner les candidats, leurs compétences et leurs aspirations.

Attester ses compétences et ses qualifications

Lorsque les postes occupés précédemment correspondent au profil recherché, le recruteur peut constater que la personne est bien qualifiée pour l’emploi sur lequel elle postule.

Dans ce contexte, lister ses précédentes missions permet à l’employeur de voir si, oui ou non, on a l’expérience nécessaire pour mener à bien nos futures missions.

Et quand on détient une expertise dans un domaine particulier, cela procure un net avantage par rapport à un candidat qui débuterait dans le milieu. Ce dernier devant être formé et s’adapter, là où un confirmé est capable de prendre ses fonctions immédiatement.

Démontrer son évolution et ses ambitions professionnelles

Les candidats qui énumèrent leurs expériences professionnelles permettent aux recruteurs de suivre leur parcours, leur évolution et, donc, leurs ambitions.

Par exemple, un individu qui a commencé comme assistant et qui est parvenu à un poste de responsable démontre qu’il est motivé pour progresser et qu’il déploie les efforts nécessaires pour y arriver.

Si, de surcroît, il mentionne dans ses qualités qu’il est motivé et impliqué, le recruteur le percevra clairement comme un atout pour sa société.

Télécharge gratuitement nos templates de CV pour Word.

Modèles de CV Gratuit à Télécharger