10 erreurs à éviter absolument dans un CV

Découvrez le top des erreurs à ne pas faire dans un CV. ✓ Toutes les erreurs éliminatoires, à éviter absolument dans un CV afin d'obtenir un entretien d'embauche.

Nombreux sont les candidats à l’embauche qui font des erreurs quand ils rédigent leur Curriculum Vitae. Choix du titre, choix des mots, volonté de trop se démarquer… Voici la liste des 10 erreurs à éviter dans un CV.

1. Choisir le mauvais titre de CV

En haut de CV, il s’avère malin d’écrire un titre. S’il correspond au métier actuel, c’est parfait. S’il correspond au poste que l’on vise, c’est bien aussi. Mais le titre du CV doit rester cohérent par rapport au profil du candidat et à son parcours. Il serait préjudiciable de choisir un mauvais intitulé.

Si le titre du poste n’est pas en parfaite adéquation avec le profil, on peut tout de même l’utiliser. Mais on précise alors : « Débutant ». Mieux encore, on trouve une formulation qui reprenne l’intitulé du poste mais qui soit adaptée à la situation précise du candidat.

Voir aussi : Quel Titre pour mon CV

2. Utiliser des termes trop spécifiques

On n’oublie pas que ceux qui lisent les CV sont des responsables RH, des chefs d’entreprise. Pas des techniciens. Quand on évoque ses expériences, ses réalisations, ses compétences, on privilégie donc des mots simples, compréhensibles par tous.

3. Oublier des informations capitales

Avant d’envoyer son CV, on le lit, on le relit et on le fait relire. Cela permet de corriger d’éventuelles fautes d’orthographe. Une bonne relecture permet aussi de s’assurer qu’aucune information ne manque. Il arrive en effet que des CV soient incomplets. Il peut manquer des dates importantes, l’âge du candidat ou une partie de ses coordonnées.

Oublier certaines informations est une grossière erreur qui peut coûter cher lors d’une candidature professionnelle.

4. Mettre toutes les expériences au même niveau

Quand on a beaucoup d’expériences professionnelles, il faut se résoudre à ne pas toutes les traiter de la même manière. Les expériences les plus importantes quand on postule à un emploi, ce sont les plus récentes. On met donc l’accent sur celles-ci.

Si certaines expériences n’ont rien à voir avec le poste visé, mieux vaut les taire et consacrer davantage de place à autre chose (compétences, loisirs…). Par exemple, après quelques années d’expérience dans la vie active, on peut se passer de mentionner ses jobs d’été et jobs étudiant dans son CV. En plus, faire le tri permet de gagner de la place. Un bon CV tenant sur un seul recto.

Voir aussi : Que mettre dans Expérience Professionnelle dans un CV

5. Évoquer ses fonctions plutôt que les résultats obtenus

Les spécialistes RH sont plus sensibles à l’évocation des résultats, concrets, qu’à celle d’un intitulé de poste qui reste abstrait.

Alors, au lieu d’écrire que l’on est responsable événementiel, il est plus judicieux d’évoquer les événements que l’on a organisés. Au lieu d’écrire que l’on était chargé de rédaction, mieux vaut citer précisément le nombre d’articles rédigés et publiés.

6. Manquer de précision

Trop souvent, les CV évoquent des missions, des réalisations, des collaborateurs, des projets réalisés, mais sans notion de quantité. Or le recruteur appréciera de savoir que le candidat a participé à 3 projets précisément, organisé 5 événements d’entreprise, organisé 10 salons en 3 ans, formé 12 ouvriers, managé 1 chef de projet + 1 intégrateur… Avec des chiffres, tout devient plus concret.

La précision est aussi attendue pour décrire son niveau en langues (« anglais : courant » ne veut rien dire pour les recruteurs) ; et pour lister ses loisirs (nombre d’années de pratique, niveau, etc.).

7. Laisser un trou

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir connu des périodes sans emploi. Mais durant ces périodes, il s’est forcément passé quelque chose. Au lieu de laisser un vide dans son CV, on comble. On dit que l’on s’est consacré à sa vie de famille, que l’on s’est investi dans le milieu associatif, que l’on s’est lancé dans un projet personnel…

L’essentiel étant que le recruteur ne pense pas que l’on est resté X mois, voire X années, sans rien faire.

erreurs-cv

8. Coller ses paragraphes

Pour être clair, agréable et facile à lire, le CV doit être aéré. On prend donc soin de donner un titre à chaque rubrique. On applique une taille de police spécifique pour les titres. On laisse des espaces entre chaque paragraphe. On ne lésine pas sur les listes à puces et tirets pour différencier les expériences, diplômes et formations.

9. Rendre son CV trop original

Vouloir se démarquer, c’est bien. C’est même nécessaire au regard du volume de CV que les recruteurs reçoivent. Mais il ne faut pas en faire trop. Si on met de la couleur dans son CV, on choisit une couleur sobre (bleu, rose clair, gris, bordeaux…). Le CV doit rester agréable à regarder. Si l’on veut éviter la police Arial, Times New Roman, Calibri, Garamond ou Helvetica, c’est possible. Mais un CV original doit rester lisible, le texte tout entier ne doit pas être en Comic sans MS.

Certains recruteurs apprécient davantage l’originalité que d’autres. Si on envoie son CV dans une administration, pas besoin d’en faire des tonnes. En revanche, pour un poste dans la communication, dans une agence de pub, dans une start up ou un milieu artistique, on peut se permettre un peu de folie.

Voir aussi : Quelle couleur pour un CVQuelle police d’écriture pour un CV

10. Utiliser un selfie en photo de CV

On peut utiliser un selfie en photo de CV… à condition qu’on ne s’aperçoive pas qu’il s’agit d’un selfie. La photo de CV doit être nette, bien cadrée, avec un arrière-plan sobre. La luminosité doit être bonne. Le candidat doit paraître sérieux, calme, sympathique. La tenue vestimentaire sur la photo de CV compte plus qu’on ne le pense. On évite donc les photos en maillot de bain, avec des colliers de fleurs ou les photos en tenue de fête.

Télécharger ici : Exemples de CV gratuits

Modèles de CV Gratuit à Télécharger