Comment négocier son salaire en entretien d’embauche ?

Tu as un entretien d’embauche et tu ne sais pas comment aborder le thème du salaire ? Voici les meilleures astuces pour répondre à cette fameuse question lors de l’entretien d’embauche et bien négocier son salaire.

Parler du salaire dans un entretien d’embauche n’est pas facile. D’autant plus que tu ne sais pas quelle va être la réaction de ton interlocuteur. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un emploi qui te tient à cœur.  Tu es stressé parce que tu veux être engagé, mais tu dois parler de combien tu veux gagner.

Négocier son salaire lors de son entrée dans l’entreprise est crucial, car il servira de base par la suite pour de possible augmentation. Alors, comment parler de ton futur revenu et choisir les bons arguments pour le négocier le mieux possible ?

Tout d’abord, n’aie pas peur, tout travail mérite une récompense. C’est tout à fait normal, et cela ne devrait pas être un sujet tabou. C’est important qu’au moment de l’entretien, tu saches quel est le salaire qui t’es offert pour le poste, et tu dois aussi savoir dire combien tu voudrais gagner si tu étais engagé.

Avant de te rendre à l’entretien, la préparation est essentielle afin de savoir comment aborder le sujet du salaire. Ci-dessous nos 4 conseils pour bien négocier ton salaire lors d’un entretien d’embauche.

1. Informe-toi sur le salaire avant ton entretien

Il existe plusieurs pages ou sites Internet où tu peux t’informer sur le salaire moyen pour un poste similaire à celui pour lequel tu postules. Voir les salaires par secteur d’activité. Tu peux aussi t’informer sur les salaires pratiqués par l’entreprise qui t’intéresse.

Informe-toi sur le salaire moyen pour pouvoir avoir une base de discussion durant l’entretien.

Toutes les entreprises ne fonctionnent pas de la même manière : certaines d’entre-elles offrent des bonus ou des prestations extra, comme une caisse de pension ou un 13ème mois de salaire. Il y a aussi des boîtes où les horaires varient entre hiver et été, ce qui modifie donc le salaire des employés. De plus, les semaines de vacance sont parfois plus au moins importantes.

Informe-toi sur ce qu’offre l’entreprise avec laquelle tu souhaites travailler pour savoir si un salaire moins élevé est compensé par des prestations sociales. Si tu es bien informé sur le sujet du revenu dans l’entreprise concernée, tu as moins de risques de tenir des propos incohérents et tu seras plus à l’aise pour parler de ce sujet parfois embarrassant.

2. Négocier son salaire durant un entretien téléphonique

Certaines entreprises profitent du premier contact par téléphone pour te poser certaines questions. Les recruteurs peuvent notamment te demander quelles sont tes prétentions salariales. Ils le font dans le but de savoir si tu entres dans la fourchette de salaire qu’ils peuvent te proposer, ou pas.

Dans le cas où ils insistent, tu devras dire un chiffre qui te convient et rajouter que tu es ouvert à la négociation. Plutôt que de donner un chiffre rond, donne une fourchette.

Si l’annonce pour le poste mentionne le salaire et qu’il correspond à tes attentes, tu peux directement dire au recruteur qu’il te convient. Sinon, tu peux lui dire que tu souhaites le négocier étant donné ton profil et ce que tu peux apporter à l’entreprise.

parler-salaire-entretien-argument-negociation

3. Que répondre lorsqu’on te demande ton ancien salaire

Certains recruteurs peuvent te demander sur quoi se basent tes prétentions salariales et te demander combien tu étais payé dans ton dernier emploi. Pour éviter cette question, si tu penses que c’est nécessaire, tu peux répondre que puisque tu changes d’entreprise, et que les demandes de l’entreprise sont différentes, tu préfères ne pas répondre et te concentrer sur le nouveau poste. Cependant, tu peux aussi répondre sincèrement, afin de montrer ta transparence aux recruteurs.

Il n’est pas conseillé de mentir pour faire gonfler les chiffres, car la vérité pourrait vite te rattraper, ce qui décrédibiliserait l’ensemble de ta candidature. En effet, comment engager quelqu’un à qui on ne peut pas faire confiance ?

4. Autoévaluation de la fourchette de salaire

Même si nous avons tous envie de gagner plus d’argent, tu dois t’autoévaluer et être honnête sur le salaire que tu mérites en fonction de ton expérience et de tes compétences. Donne une fourchette de salaire plutôt élevée si tu es capable de l’argumenter et de donner des raisons « valables » aux yeux des recruteurs. Ainsi, ils pourront constater que ta demande est cohérente et tu auras plus de chance d’obtenir le poste, avec le salaire demandé.

Voir aussi: Comment préparer un entretien d’embauche

Modèles de CV Gratuit à Télécharger