Centres d’intérêt et hobbies pour CV

Découvre une liste de plus de 60 exemples de centres d'intérêt ! Les meilleurs centres d'intérêt pour un CV. Choisis les hobbies et loisirs à mettre dans ton CV.

Outre les expériences et les diplômes, il est courant de lister ses centres d’intérêt dans son CV. Cette rubrique permet de se démarquer des autres candidats.

De plus, mentionner des hobbies et loisirs démontre que le travail n’est pas notre seule et unique activité dans la vie, que l’on sait occuper notre temps libre et que l’on s’investit dans des activités qui nous passionnent. Les centres d’intérêt représentent une partie importante pour les profils possédants peu d’expérience professionnelle, comme les CV étudiant.

Exemples de centres d’intérêt

Pour t’aider dans la rédaction de ton CV, nous avons créé une liste de centres d’intérêt listé quelques centres d’intérêt. Nous avons pris le soin de classer ces exemples de centre d’intérêts par thématique.

Que tu postules dans les secteurs de la culture, de la communication, du sport, de l’art, de l’informatique, du social ou de la santé, il est possible de trouver des centres d’intérêt valorisants.

Les hobbies culturels

Les centres d’intérêt suivants sont appropriés pour candidater dans un musée, dans une galerie d’art ou dans un magasin de produits culturels, entre autres :

  • lire
  • peindre
  • sculpter
  • écrire des romans
  • écrire des nouvelles
  • visiter des musées
  • écouter de la musique
  • regarder des films
  • suivre un artiste (sculpteur, peintre…)
  • se passionner pour un courant artistique…

Les loisirs sportifs

Si le job demande des qualités relatives au travail en équipe, à la collaboration, s’il faut disposer de capacités physiques importantes ou si, tout simplement, il s’agit de postuler à un emploi en lien avec le sport, voici les loisirs à mettre dans son CV :

  • joueur dans une équipe
  • capitaine d’une équipe
  • arbitre
  • supporter d’une équipe
  • président de club sportif
  • membre d’une association sportive
  • habitué du footing
  • marathonien
  • coureur de trail…

Les centres d’intérêt créatifs

Dans les domaines artistique, de la communication, mais aussi pour accompagner des enfants et des adolescents, certains hobbies permettent de se démarquer des autres candidats, comme :

  • le scrapbooking
  • la musique (en tant qu’interprète ou compositeur)
  • la danse
  • le théâtre
  • la photographie
  • la cuisine
  • la peinture
  • la sculpture
  • la poterie
  • l’écriture
  • la couture
  • le blogging…

Centre d’intérêt pour démontrer ton ouverture d’esprit

Si le (ou les) centre(s) d’intérêt témoigne de ton ouverture d’esprit, il est indispensable de les citer. Par exemple, pour illustrer des compétences en anglais, on peut dire que l’on :

  • pratiquer l’acting
  • lire des livres en langues étrangères
  • regarder des films en VO
  • regarder des séries en VO
  • voyager…

Les loisirs technologiques

Si tu postules dans un magasin de jeux vidéo ou en tant qu’informaticien, tu peux citer ces centres d’intérêt pertinent dans le secteur informatique :

  • ta passion pour les jeux vidéo
  • ta passion pour le cosplay
  • tes affinités avec le codage
  • ton intérêt pour les accessoires high-tech
  • ton activité de testeur de jeux
  • ton activité de créateur de sites web
  • tes inventions d’objets insolites…

Les centres d’intérêt liés au secteur médico-social

Dans le secteur médico-social, on a besoin d’individus forts sur le plan physique et psychologique. En outre, les candidats doivent éprouver de l’empathie, être solidaires avec le public.

Certains loisirs valorisent les candidatures dans le secteur médico-social :

  • la pratique d’un sport
  • la pratique de la méditation
  • la pratique d’arts martiaux
  • l’investissement dans une association d’entraide (personnes âgées, démunies, en situation de handicap)
  • l’engagement auprès d’animaux
  • le parrainage d’associations
  • les voyages humanitaires
  • la participation à des groupes de parole…

Centre d’intérêt en anglais

Exemple de centres d’intérêt en anglais à mettre dans un CV en anglais :

  • travel
  • theatre
  • sports (soccer, football, tennis, baseball, swimming…)
  • books
  • visit museum
  • art
  • concerts
  • movies
  • yoga

Centre d’intérêt professionnel

Certains centres d’intérêt sont directement en lien avec le métier exercé, il s’agit des centres d’intérêt professionnels. Dans ce cas, il faut impérativement les énumérer dans son CV afin de valoriser sa candidature.

C’est le cas :

  • des hobbies sportifs pour les métiers du sport,
  • des hobbies culturels pour les métiers de la culture,
  • des loisirs créatifs pour les artistes et artisans,
  • des activités en lien avec la nature pour les emplois liés à l’environnement,
  • de certaines activités techniques pour les métiers liés à la conception…

Liste de centres d’intérêt à ne pas mettre sur son CV

Attention ! Tous les centres d’intérêt ne se valent pas et certains ne sont pas bons à mentionner. Et ce, quel que soit le contexte.

A titre d’exemple, ce n’est pas parce qu’on postule en tant que barman que l’on doit mentionner sa passion pour les fêtes et les boissons alcoolisées.

De même, évite de dire que tu es fan des jeux d’argent si tu postules dans un casino.

Les loisirs à ne pas écrire sur son CV sont :

  • l’ensemble des activités ayant trait à la politique
  • les activités en lien avec la religion
  • les hobbies pouvant effrayer l’employeur parce qu’ils représentent un danger ou communiquent une mauvaise image (jeux d’argent, sports extrêmes, jeux vidéo…)

Est-on obligé de remplir la rubrique des centres d’intérêt ?

Avoir des centres d’intérêt et les communiquer dans son CV n’est en aucun cas une obligation.

Comme pour la situation maritale (en couple ou célibataire, avec ou sans enfant…) ou les expériences professionnelles, libre à chacun de choisir ce qu’il indique ou n’indique pas dans son CV (pourvu que les informations inscrites soient vraies).

Cependant, avoir des centres d’intérêt en dehors du travail apparaît comme quelque chose de positif aux yeux de la plupart des employeurs.

Quels centres d’intérêt pour quel emploi ?

Si tu postules au sein d’un établissement culturel (musée, cinéma, librairie, etc.), il est approprié de dire que tu aimes lire, écrire, regarder des films et des séries.

Si tu candidates à un poste de coach sportif, d’assistant dans un club de foot ou de gestionnaire dans une salle de sport, il est logique de communiquer sa passion pour le sport – qu’il s’agisse de tennis, de football, de handball, de golf, de natation…

Le sport valorise l’esprit d’équipe, la coopération. Tu peux donc citer un loisir sportif pour l’ensemble des postes qui requièrent un travail d’équipe.

Enfin, si tu veux travailler en tant que personnel de santé, l’employeur voudra te savoir solidaire et capable d’empathie. Par conséquent, si tu es bénévole dans une association, cela peut jouer en ta faveur.

Comment et pourquoi sélectionner ses hobbies sur son CV

Il est possible que tu sois à la fois un véritable globe-trotteur, passionné de yoga et de footing, et, de surcroît, joueur de piano.

Cependant, en mentionnant tous ces centres d’intérêt dans ton CV, tu risques de semer le doute chez le recruteur quant à la véracité de tes dires.

Si le job requiert une grande ouverture d’esprit (assistant social, chargé de projet international, responsable des relations internationales…), ou si les déplacements sont une partie intégrante du poste, on insistera plutôt sur les voyages. S’il faut savoir garder son sang-froid (métiers impliquant une gestion du stress et de l’urgence), on mettra l’accent sur la pratique du yoga.

Où placer cette section dans le CV 

Dans l’idéal, un CV doit tenir sur le recto d’une page.

La rubrique des centres d’intérêt se place en bas du Curriculum Vitae.

Il s’agit en effet d’un bonus, et non d’une section essentielle. Elle vient donc en complément – facultatif, on le rappelle – des autres catégories comme les diplômes, les formations et les expériences professionnelles.

Y a-t-il un réel intérêt à lister ses loisirs ?

S’investir dans un club sportif, pratiquer une activité artistique ou participer à une association… Tout cela intéresse d’autant plus les recruteurs que ces loisirs sont en adéquation avec le job pour lequel on postule ou qu’ils montrent une certaine facette de la personnalité du candidat.

Prouver que l’on est passionné

Recenser tes centres d’intérêt dans ton CV peut prouver que tu ressens de la passion pour ton métier.

Aimer faire la cuisine et créer des plats est parfaitement approprié quand on postule comme cuisinier.

Montrer que l’on peut s’engager gratuitement

En outre, certains hobbies transmettent une image positive en prouvant un engagement, un investissement mais aussi une volonté d’aider les autres.

Par exemple, travailler de façon bénévole au sein d’une association d’aide aux personnes âgées, aux personnes démunies ou s’occuper d’animaux abandonnés prouve que l’on est capable de s’engager sans rien attendre en retour.

Certifier que l’on possède les compétences attendues

Certains centres d’intérêt peuvent aussi attester tes compétences.

Aussi, mentionner tes hobbies s’avère indispensable si, par exemple, tu candidates en tant que professeur de musique alors que tu joues d’un instrument, ou si tu veux devenir enseignant en éducation physique et sportive et que tu pratiques justement un sport.

Si tu veux travailler avec des enfants et que tu as une passion pour les loisirs créatifs, il est également judicieux de lister ce centre d’intérêt. Si le côté créatif est au cœur du métier (publicitaire, chargé de communication, architecte d’intérieur, second de cuisine…), précise que tu es musicien.

21 - 5

Modèles de CV Gratuit à Télécharger