Top 6 des bons défauts pour un entretien d’embauche

Liste des bons défauts à citer en entretien d'embauche. Tous nos conseils et astuces pour éviter de tomber dans les pièges du recruteur et répondre parfaitement à cette question !

Parler de ses défauts n’est pas toujours simple. En entretien d’embauche, il n’est pourtant pas rare que le recruteur vous demande de révéler l’un de vos défauts. Attention ! Cette question est un piège. Vous ne pouvez pas livrer n’importe quel défaut en entretien d’embauche.

Nous vous offrons une liste des meilleurs défauts à mentionner dans un entretien d’embauche.

Liste des « bons » défauts à citer lors d’un entretien

Afin de vous aider, voici une liste non-exhaustive de défauts à mettre en avant pour votre entretien et quelques avantages à présenter ce défaut. Nous vous expliquons comment tourner ces défauts en qualités.

Défaut 1 : Je suis réservé

Être réservé peut vous amener à vous effacer de peur de prendre trop de place. Toutefois, les personnes possédant ce trait de caractère sont souvent réellement à l’écoute des autres et tirent le meilleur de leurs conversations. Les personnes réservées mettent plus de temps à s’intégrer dans une équipe mais sont un atout en ce qu’elles participent à l’équilibre du groupe. 

Défaut 2 : Je suis sensible

La sensibilité peut apparaître comme un défaut. En effet, les personnes sensibles prennent souvent les choses trop à cœur, ce qui peut nuire à leur efficacité. Si vous êtes sensible, vous avez toutefois plus de chance d’être empathique, avec une haute capacité à détecter les émotions des autres, ce qui vous rend bienveillant.

Défaut 3 : Je suis entêté

Être têtu ou toujours vouloir avoir raison… voilà un défaut répandu ! En entretien d’embauche, vous pouvez souligner votre caractère entêté, en montrant comment il vous sert parfois lorsque vous êtes en négociation ou que vous souhaitez défendre une idée proposée par votre service. Finalement, tant que cela ne vous empêche pas d’écouter les autres, être têtu ne pose pas de problème.

Voir aussi : Liste de qualités et défauts pour un entretien d’embauche

Défaut 4 : Je suis exigeant

Un candidat trop exigeant envers les autres peut avoir des soucis de management ou de communication. Toutefois, ce trait de caractère peut plaire au recruteur dans une certaine mesure. Si vous affirmez être exigeant, votre futur manager peut voir en vous une personne perfectionniste et intransigeante avec la qualité de son travail !

Défaut 5 : J’aime pouvoir tout contrôler

Au premier abord, ce défaut peut faire peur au recruteur. En effet, une personne contrôlante peut être perçue comme difficile à vivre. Pour autant, ce trait de caractère peut être mis en avant si vous expliquez qu’il vient avec des qualités d’organisation et une grande efficacité. Plus encore, quelqu’un de contrôlant aura tendance à aller à la rencontre de tous les services afin d’en savoir plus sur les projets en cours dans la société !

Exemple : J’aime avoir une vision globale sur tout le travail de l’entreprise. Cela fait que je dialogue souvent avec les différents directeurs de service !

Défaut 5 : Je suis impatient

L’impatience, c’est vouloir voir (trop) rapidement le fruit de son travail. Un candidat impatient promet de réfléchir vite et de relever des défis en un temps réduit. Il ne faut pas pour autant que ce trait de caractère l’amène à négliger la qualité de son travail. Si vous mentionnez ce défaut, il est bon d’ajouter que vous travaillez dessus et que vous êtes toutefois intransigeant sur la qualité du rendu.

defaut-a-citer-entretien-professionnel

Comment mettre ses défauts en avant lors d’un entretien d’embauche

À travers la question des défauts, les recruteurs cherchent bien souvent à savoir si vous avez ou non préparé votre entretien d’embauche. En effet, il est difficile de répondre de manière spontanée sur un sujet si délicat : personne n’aime parler de ses défauts, encore moins devant un potentiel manager.

Quelques astuces vous permettront toutefois de parler correctement de vos défauts en entretien d’embauche, voire même de mettre votre profil en valeur avec cette question.  

1. Faites part d’un défaut qui se transforme en qualité

Tout le monde possède les défauts de ses qualités ! Si vous êtes émotif ou sensible, vous êtes sans doute également empathique et à l’écoute des sentiments des autres. Si vous êtes indécis, vous étudiez sans doute les options en profondeur et prenez donc des décisions éclairées.

Exemple : « Je prends les choses parfois trop à cœur, mais c’est ce qui fait de moi quelqu’un de très engagé et impliqué dans mon travail ».

2. Faites part d’un défaut sur lequel vous travaillez au quotidien

Une erreur commune est de dévoiler un défaut sur lequel vous ne pouvez pas travailler. Si votre défaut est inchangeable sur le court-terme, alors le recruteur aura peur que celui-ci nuise à vos résultats.

Au lieu de parler de défaut, parlez d’ « axe d’amélioration ». Tous les défauts sont en fait des traits de caractères sur lesquels vous pouvez travailler !

Exemple : « J’ai du mal à mémoriser beaucoup d’informations, c’est pourquoi je prends des notes lors de chaque réunion ou discussion, aussi courte soit-elle ! »

3. Faites part d’un défaut qui a peu d’impact sur votre vie au travail

Ainsi, le recruteur passera rapidement sur cette question, comprenant que le défaut dont vous parlez ne vous empêchera en rien d’exercer votre travail efficacement.

Exemple : « je suis très bavard, j’ai tendance à beaucoup m’étendre sur mes travaux ! »

Voir aussi :
Comment bien préparer un entretien d’embauche
10 questions pièges lors d’un entretien d’embauche

Modèles de CV Gratuit à Télécharger